Sèche-Serviettes Electrique à partir de 49.50€

Achetez votre Sèche-Serviettes Electrique chez BricoDiscount et profitez de la Livraison Rapide. Large choix de sèche-serviettes, soufflant ou non.

Il y a 14 produits.
Afficher 14 produits sur 14 produit(s)
Afficher 14 produits sur 14 produit(s)

Guide pratique pour trouver le sèche-serviettes électrique qui vous convient

Équipement incontournable dans toutes les salles de bain modernes, le sèche-serviettes électrique est un appareil qui se démocratise de plus en plus auprès des propriétaires de maison. Bien qu'il soit très pratique, nombreux sont ceux qui ne savent pas comment il fonctionne.

Un sèche-serviettes électrique, qu'est-ce que c'est ?

Le sèche-serviettes électrique est un appareil de chauffage qui est à installer dans une salle de bain. Son rôle est double. Le premier est de chauffer la température de votre salle d'eau. Il fonctionnera alors comme un véritable radiateur. La seconde fonction de cet appareil électrique, comme son nom le précise, est de sécher les serviettes que vous avez utilisées. Facile à reconnaître, le sèche-serviettes électrique est un dispositif qui est doté de deux tubes verticaux qui se trouvent sur sa longueur et transversalement à ces deux tubes sont fixées d'autres, qui ont une orientation verticale. En fonction du design de l'appareil, les tubes horizontaux peuvent aussi bien avoir des formes arrondies ou au contraire aplaties. Les sèche-serviettes classiques peuvent être fabriqués avec de l'aluminium ou de l'acier et en fonction de ses dimensions, ils peuvent dépasser les 1 m*0,5 m, sa masse peut atteindre les quinzaines de kilos. Il existe une grande variété de sèche-serviettes électrique sur le marché. Certains peuvent fonctionner à l'eau chaude, tandis que d'autres à l'électricité. Dans ce dernier cas, l'appareil est doté d'une résistance électrique.

Quels avantages pouvez-vous tirer de la pose d'un sèche-serviettes électrique dans votre salle de bain ?

L'installation de cet appareil dans votre salle d'eau présente de multiples avantages dont le premier est le confort dont vous profitez lorsque vous utilisez votre salle de bain. Le principe est que pour les pièces à vivre, la température ambiante idéale serait de 19 °C, et 21 °C au grand maximum. Cette fourchette de température n'est toutefois pas valable pour la salle d'eau. Le confort n'est atteint dans cette dernière que si on enregistre dans les 22 à 24 °C. Pour atteindre cette température optimale, il y a donc lieu de faire installer un sèche-serviettes électrique. Son autonomie de fonctionnement est également un des atouts de cet appareil électrique. Il est tout à fait indépendant de votre chaudière. Vous pouvez donc l'utiliser à n'importe quel moment sans que vous ayez besoin d'allumer votre système de chauffage principal. En réalité, il vous suffit de brancher l'appareil à une prise secteur pour profiter de la chaleur qu'il produit. Son coût qui est relativement faible est également un de ses atouts. Bien que l'achat de matériels électriques soit toujours un investissement, vous pouvez, en achetant un sèche-serviettes électrique, améliorer votre confort sans que vous vous ruiniez. À part ces avantages, il faut aussi souligner le fait que vous avez le choix entre plusieurs types de sèche-serviettes électriques. Vous avez également la possibilité de choisir le design et la couleur que vous préférez et qui est en parfaite harmonie avec le reste de votre salle de bain. De même, différentes dimensions sont disponibles, en fonction de la taille de votre salle d'eau.

Quels sont les différents types de sèche-serviettes que vous pouvez trouver sur le marché ?

Il est important de savoir que la différenciation des sèche-serviettes électriques se fait principalement en fonction du type d'énergie utilisée pour le chauffage. Celui-ci peut être électrique tout comme il peut être à eau. Certains modèles disposent même d'un chauffage mixte. Tout d'abord, pour ce qui est des sèche-serviettes électriques rayonnant ou également radiants, ils sont conçus pour propager la chaleur à l'aide d'une plaque dont le chauffage se fait à l'aide de plusieurs résistances. Ce modèle fonctionne grâce à un rayonnement électromagnétique infrarouge. Son principal avantage est que la chaleur qui s'en échappe vous offre une sensation de douceur exceptionnelle. Les sèche-serviettes sans fluide sont des modèles qui disposent d'accessoires chauffants qui permettent la diffusion de la chaleur en transférant aux éléments métalliques du radiateur la chaleur. Son principal atout est donc la possibilité d'une augmentation de la température en très peu de temps. Les spécialistes en la matière indiquent également qu'il offre une homogénéité thermique qu'aucun autre type de sèche-serviettes ne peut garantir. Il importe aussi de préciser que contrairement aux dispositifs avec fluide, il se distingue par sa légèreté. Ces derniers, c'est-à-dire les sèche-serviettes à fluide, reposent sur un fluide minéral qui est chauffé à l'aide d'une résistance thermo-plongée. Le liquide qui est alors qualifié de caloporteur peut être aussi bien de l'huile que de l'eau et il est transporté dans des tubes transversaux composant le sèche-serviettes. Cette chaleur se dispersera alors dans toute la salle de bain et sera également utilisée pour faire sécher les serviettes que vous avez utilisées. Contrairement au modèle sans fluide, la montée en température n'est pas très rapide pour ce modèle. Toutefois, il est accompagné d'un limiteur thermique. Cela vous offre une grande sécurité. Le quatrième modèle que vous pourrez trouver sur le marché, c'est le sèche-serviettes soufflant. Combinant à la fois les dispositifs du sèche-serviettes à fluide ainsi que ceux du sèche-serviettes électrique, pouvant être sans fluide tout comme il peut en disposer, ce type d'appareil est équipé d'une soufflerie. De l'air chaud est donc soufflé dans la salle d'eau et vous procurera la température dont vous avez besoin tout en séchant les serviettes.

Qu'en est-il de la mise en place de l'appareil ?

À l'opposé d'un modèle de chauffage central, vous n'avez pas besoin d'un expert en plomberie pour faire installer votre sèche-serviettes électrique. Il peut être posé par n'importe quelle personne du moment que celle-ci a une notion en matière de bricolage. Il faut toutefois savoir qu'il est nécessaire d'avoir les outils adaptés pour pouvoir l'installer convenablement. Si non, il est recommandé de faire appel à un prestataire qui se déplacera alors chez vous. Bien que la pose de l'appareil ne soit pas trop compliquée, il est toujours utile de rappeler les normes de sécurité à respecter lorsque vous installez votre sèche-serviettes électrique. Avant tout, vérifiez dans les manuels d'utilisation fournis par le fabricant si vous avez un appareil de « classe 1 » ou « classe 2 ». Dans le cas où vous avez acheté un modèle de « classe 1 », vous devez absolument brancher l'appareil sur une prise de terre. Cette prise doit être placée à une hauteur de 25 cm au-dessus du sol de votre salle de bain, mais en plus de cela, vous devez veiller à ce que le sèche-serviettes électrique soit placé à une distance de 0,6 m au moins de toute source d'eau, de la baignoire, et du lavabo. Ces distances de sécurité n'ont pas à être respectées dans le cas où vous avez acquis un sèche-serviettes électrique de « classe 2 ». Ces appareils sont dotés d'une grande isolation pour assurer votre sécurité contre les électrocutions, cela même s'ils sont installés à proximité d'un lavabo ou d'une baignoire.

Comment faire pour bien choisir son sèche-serviettes électrique ?

Le choix d'un sèche-serviettes électrique doit se faire en prenant en considération plusieurs critères. Comme tout appareil électrique, ces critères tourneront principalement autour de sa consommation d'énergie. D'emblée, il importe de préciser que ce sont les modèles dits rayonnants qui sont les plus énergivores. Cette information peut vous être cruciale dans votre choix. Sa forte consommation en énergie vient du fait qu'il chauffe en permanence votre salle de bain. Ce système le différencie des modèles à inertie dont la chaleur est accumulée par l'appareil puis diffusée sans qu'il ait besoin d'être alimenté. Outre le type de sèche-serviettes, ses dimensions ont également une influence considérable sur la consommation énergétique. Assurez-vous que la taille de l'appareil soit en mesure de fournir à l'ensemble de votre salle d'eau la température dont vous avez besoin. Pour que le sèche-serviettes électrique soit adapté aux dimensions de votre salle de bain, vous devez avoir en tête que pour chauffer 1 m² de cette dernière, il est nécessaire d'avoir une puissance de 100 W et afin que la chaleur qu'elle dégage soit suffisante pour sécher les serviettes, vous devez en plus ajouter au résultat que vous avez obtenu 30 % de ce dernier. Pour les grandes salles de bain, il est préférable d'opter pour deux équipements différents pour un chauffage optimal : un sèche-serviettes d'une part et l'appareil de chauffage autonome, d'autre part. Les matériaux avec lesquels le sèche-serviettes a été fabriqué sont également des éléments à prendre en considération lors de votre choix : privilégiez la céramique si vous voulez un séchage efficace des serviettes tout en réalisant des économies d'énergie. Ces modèles sont également plus abordables. Par contre, si vous êtes en quête d'un appareil qui offre une meilleure restitution de la chaleur ainsi qu'un confort thermique exceptionnel, il est nécessaire de se tourner vers les sèche-serviettes en pierre de lave ou en stéatite. Si vous exigez la qualité et la performance, rien n'égale celles offertes par l'inox. En plus de cela, ce dernier a la particularité de ne pas être attaqué par la rouille, surtout que la salle de bain est un espace régulièrement humide. La durée de vie des sèche-serviettes en inox est donc plus longue. Ce sont principalement les modèles de milieu de gamme qui sont conçus avec ses matériaux précédemment cités. Si vous n'êtes pas très exigeants, vous pouvez acquérir un modèle d'entrée de gamme qui utilise l'aluminium pour la diffusion de la chaleur. L'aluminium a pour avantage la possibilité d'avoir des tubes plats, mais aussi ronds, mais surtout, sa montée en température est exceptionnelle. Est également une option intéressante que vous devez vérifier la présence d'une minuterie. Grâce à cette dernière, le coût de votre facture en électricité sera plus facile à maîtriser. Certains modèles sont dotés de régulateur électronique de chaleur ainsi que de programmateur intégré. Si vous savez exploiter ces options, vous pourrez gagner bien au-delà de 20 % d'économie d'énergie puisqu'ils fonctionnent à des heures précises où vous utilisez votre salle d'eau. Le reste de la journée, le sèche-serviettes se met en veille automatiquement. En choisissant des tubes plats, vous obtiendrez une surface de chauffe plus importante qu'avec des tubes ronds. Vous accélérerez ainsi le séchage de vos peignoirs et de vos serviettes.